Guide d’achat Kanoe Kayak : Comment choisir le meilleur canoë ?

Vous aimez les activités nautiques ? Vous aimez vivre des sensations fortes ? Faire du canoë-kayak est ce qu’il vous convient. Les activités relatives au canoë-kayak ont fait leur apparition en France dans la moitié du 20e siècle. En France, cette pratique fait de plus en plus d’adeptes. Il s’agit essentiellement de tous types d’embarcations faisant intervenir des pagaies. La pratique du canoë-kayak se fait sur des plans d’eau calme, en eau vive ou encore en mer. Le canoë-kayak est un sport qui permet non seulement de combiner les efforts physiques, mais d’être au contact de la nature. Cependant, pour faire kayak certains préalables sont à définir.

Pratique du canoë-kayak : les différents types de kayak

kayak rigide avis

S’il y a un point qui fait l’unanimité autour du kayak, c’est bien le large choix d’activités qui se présente à vous. C’est ce qui fait du kayak une activité de plein air très prisée. Cependant, pour chaque activité, il faut un type de kayak adapté. En effet, le choix du kayak se fait essentiellement en fonction de la pratique qui en sera faite. Voici les différents types de kayak disponibles :

  • · Le kayak gonflable : comme le précise son nom, ce type de kayak a besoin d’être gonflé pour servir en eau. Pour le gonfler, il vous faut une pompe électrique ou une pompe classique. Le kayak gonflable est une alternative au kayak traditionnel et est idéalement conçu pour des sorties récréatives. Toutefois, il existe d’autres modèles de kayak gonflables adaptés pour les sorties en eau vive. La particularité du kayak gonflable est qu’il est transportable comme un sac à dos. De plus, il bénéficie d’une solidité qui fait de lui un produit bien apprécié. La plupart des modèles proposés sur les sites spécialisés tels que decathlon.fr ont entre 1 et 2 places. Par contre, il en existe de 3 places à raison de 2 places pour adultes et 1 place pour enfant de moins de 10 ans. En somme, le kayak gonflable est un matériel stable, parfaitement manœuvrable et dérive aisément au vent. Vous pouvez aussi faire le choix d'un petit bateau gonflable, tout aussi agréable pour des sorties sur un lac ou en mer;
  • · Le kayak sit on top (SOT) : le kayak sit on top est par excellence le kayak le plus polyvalent. En effet, il est utilisable par tous et peut se déployer à la fois en mer, sur des lacs ou les rivières. En raison de sa double coupe, le kayak sit on top est insubmersible et auto videur. Par conséquent, il est facile de vider de façon automatique l’embarcation en cas de dessalage. Le kayak sit on top bénéficie d’une parfaite stabilité et offre une sensation de glisse réduite. Il est plus large et est donc plus confortable. À bord de cette embarcation, 1 à 3 personnes peuvent y trouver place pour une randonnée sur l’eau ;
  • · Le kayak ponté : à la différence des kayaks sit on top qui ont une coque moins fine, celle des modèles pontés est beaucoup plus fine et leur permet donc d’offrir de belles performances par rapport à la vitesse. Le milieu de navigation avec le kayak ponté dépend de sa forme. En effet, le kayak ponté peut être utilisé en mer, en freestyle, en rivière ou en eaux vives. Le kayak ponté favorise une pratique en hiver en raison de la qualité de sa jupe qui vous garde au sec. La navigation avec le kayak ponté est stable, rapide et l’équipement est parfaitement manœuvrable ;
  • · Le kayak de mer : le kayak de mer est conçu pour s’adapter convenablement aux vagues. Il est conçu pour des sorties ou des randonnées en mer. Les modèles de kayak de type moderne intègrent différents matériaux de conception tels que la fibre de verre, le polyéthylène rotomoulé. Certains modèles plus coûteux sont composés de matériaux comme la fibre de carbone ;
  • · Le kayak de pêche : le premier atout du kayak de pêche c’est bien évidemment la stabilité qu’il vous offre. En effet, la vitesse n’est pas la priorité du kayak de pêche. Très court, mais large, le kayak de pêche est ce qu’il vous faut pour évoluer dans les milieux naturels. Certains modèles de kayak de pêche sont équipés d’un système de propulsion au niveau des pieds ; de quoi vous permettre de pêcher bien qu’en évoluant ;
  • · Le kayak de course : la particularité du kayak de course est la vitesse. Il a une forme très étroite et un profil en forme V. Ce qui lui permet de fendre l’eau et gagner en vitesse. Contrairement au kayak de mer, celui-ci est plus instable. Sa direction se fait par le biais d’un gouvernail qui est actionné avec les pieds. Comme son nom l’indique, le kayak de course est adapté pour les compétitions.

En somme, il existe une large variété de kayak qui présente tous des avantages pour les utilisateurs.

Pourquoi faire du kayak ?

avantages kayak

Légères et très maniables, le kayak est une petite embarcation qui présente de nombreux bienfaits qui font de certains Français, des passionnés du kayak.

Le premier atout de la pratique du kayak est qu’il vous permet de travailler certains muscles du corps. En effet, la pratique fait intervenir l’exécution de certains gestes avec les pagaies. Cela entraîne des muscles supérieurs (ceux des épaules), des biceps et les triceps. De plus, la pratique du kayak fait intervenir le tronc et le bassin. C’est donc un excellent moyen de travailler vos pectoraux, vos abdominaux et les muscles du dos. Bien qu’ils soient peu sollicités lors de la pratique du kayak, les muscles inférieurs entrent également en jeu avec une pression sur certains muscles des cuisses.

Outre les avantages physiques, faire du kayak permet d’aller au contact de la nature. En effet, la seconde raison pour laquelle le kayak est recommandé est que vous serez en contact direct avec la nature. Cela vous permettra de redécouvrir l’environnement qui vous entoure. En naviguant lentement, vous allez au rythme de la nature, des divers courants d’eau et de la météo. Vous allez à la découverte d’une variété de paysages, car la pratique du kayak se fait sur tous types de plans d’eau (en mer, les lacs, les rivières, etc.). Cette diversité de plans d’eau vous amène à découvrir de multiples paysages les uns aussi riches que les autres.

Outre son caractère sportif et le tourisme qu’il vous permet de faire, vous avez bien d’autres intérêts à faire du kayak : découvrir une forme d’autonomie et il est accessible à toutes les bourses.

Si vous souhaitez vous retrouver seul au contact de la nature, quoi de mieux qu’une sortie en eau avec votre kayak ? Par ailleurs, son déploiement en eau est facile. Vous pourrez mettre votre kayak à l’eau seule sans une recourir à une aide.

Les accessoires indispensables à la pratique du kayak

La pratique du kayak exige l’emploi d’un certain nombre d’accessoires. Certains de ces accessoires sont obligatoires et d’autres, par contre sont complémentaires.

La pagaie

pagaie kayak

La pagaie est l’un des accessoires obligatoires pour le kayak. Sa longueur doit être équivalente à la taille de votre corps le bras levé. De même, il est important que vos doigts puissent se refermer sur la pale. En ce qui concerne le poids, la pagaie doit être légère et les pales doivent être asymétriques.

Le gilet

Tous les gilets vendus en France doivent obéir aux normes européennes. Il doit être certifié ISO. En effet, les normes ISO assurent la flottabilité et la qualité des différents matériaux. Par conséquent, les gilets certifiés aux normes ISO disposent d’une étiquette mentionnant les capacités de flottaison.

gilet kayak

Par ailleurs, il existe deux types de mousse pour les gilets : les gilets en mousse à feuille et les gilets en mousse à cellules fermées. Les premiers sont moins coûteux et leur durée de vie est également moindre par rapport aux gilets en mousse à cellules fermées.

Notez qu’il existe les gilets chasubles qui peuvent être portés comme un t-shirt et les gilets à ouverture ventrale.

Bon à savoir : pour choisir votre gilet de sauvetage, tenez compte de votre morphologie.

La jupe du kayak

jupe kayak

L’intérêt de la jupe est qu’elle permet d’isoler l’intérieur du kayak du froid et de pallier d’éventuelle infiltration d’eau. Sur le marché, vous trouverez deux types de jupes : les jupes en tissus synthétiques et les jupes en néoprène. Ces dernières sont plus étanches. Le choix de la jupe du kayak tient compte de votre morphologie et de la taille de l’hiloire.

Les vêtements à porter et les chaussons

Si vous voulez faire du kayak, préférez les vêtements qui pourront vous protéger des rayons du soleil, du grand froid, du vent et de l’immersion dans l’eau. Toutefois, il faudra tenir compte de la météo pour le choix de vos vêtements à porter.

En ce qui concerne les chaussons, il est conseillé de porter des ceux en néoprène, car ils permettent de contrer le froid et l’humidité. Les chaussons en néoprène sont assez plaisants et assurent un meilleur positionnement par rapport aux cale-pieds.

chausson kayak

Les gants

gants kayak

Impossible d’envisage une promenade sur l’eau sans le port de gants. À l’instar des chaussons, les gants doivent être en néoprène afin de vous protéger du frottement et du froid.


Sac ou bidon

À l’aide des bidons ou des sacs étanches, vous pourrez facilement garder tous vos effets au sec lors de vos sorties nautiques. En effet, ils sont avantageux en cas de dessalage.

bidon kayak

La liste n’est pas exhaustive. Outre les accessoires utiles pour la pratique du kayak suscité, d’autres outils sont à prévoir. Il s’agit de : casque, ancre flottante, sangles, carte marine officielle, miroir de signalisation, etc. Vous trouverez tous ces accessoires dans les magasins spécialisés.

Nous pouvons vous conseiller les produits Décathlon qui ont un excellent rapport qualité prix.

Techniques pour pratiquer le kayak

kayak avis

La pratique du kayak se fait de différentes manières. Si certains le font juste par pur plaisir, il est pour d’autres une activité sportive. Cependant, quelle que soit la finalité de votre pratique, les fondamentaux ne changent pas.

Pour fonctionner, le kayak a besoin d’un système de propulsion. En d’autres termes, le kayakiste fera usage des deux côtés de la pagaie pour pouvoir évoluer sur l’eau. De façon générale, il existe 3 techniques de récupération :

  • · L’esquimautage : cette technique consiste à se redresser si vous chavirez. Les méthodes d’esquimautage sont multiples : latérale, centrale, pawlata, couché sur l’arrière, couché sur l’avant, sans pagaie, etc. Le plus important est d’identifier la méthode qui vous convient idéalement. La technique d’esquimautage est adaptée pour les kayaks dotés de jupe ;
  • · La technique d’appui poussé : avec cette technique, le pagayeur a ses mains au-dessus du manche pendant qu’il prend appui sur l’eau ;
  • · La technique de la suspension : encore appelé technique de l’appui tiré, ici le pagayeur a ses mains sous le manche pendant qu’il prend appui sous l’eau.

Critères de choix de son kayak

Vous aimez faire des promenades en eau ? Le kayak est le meilleur moyen qu’il vous faut. Pratique et facile à diriger, il fait chaque jour de plus en plus d’adeptes. Cependant, il convient de bien le choisir en fonction de certains paramètres : le nombre de places, le type de kayak, la forme, la finalité et le budget.

Choix du kayak en fonction du nombre de places disponibles

Le kayak est une activité sportive qui procure d’intenses moments de plaisirs que vous pourrez vivre seul ou en groupe. Selon vos usages il convient de choisir votre kayak suivant le nombre de places disponibles dans l’embarcation.

En effet, vous trouverez des modèles d’une place qui conviennent pour les utilisateurs préférant les plaisirs solitaires. Les modèles de deux voire trois ou quatre places sont adaptés à ceux qui souhaitent naviguer en groupe. Ces types de kayaks sont également conçus pour les familles nombreuses qui aiment faire des activités ensemble.

Kayak rigide — Kayak gonflable — Kayak pliant

Outre le nombre de places offert, le type de kayak est le second critère de choix. Il existe sur le marché des kayaks rigides, gonflables et les modèles pliants. Tous ces types de kayaks offrent des avantages variés. Néanmoins, votre choix se basera sur votre usage.

  • · Les kayaks rigides : les kayaks rigides existent depuis de nombreuses années. Ils étaient utilisés par les pécheurs et les voyageurs. Malgré le temps, ce type d’embarcation fait encore parlé de lui. Les kayaks rigides sont performants sur l’eau et permettent de garder une grande quantité de matériel. Ils sont conçus pour les sorties en mer. Toutefois, les kayaks rigides sont plus difficiles à transporter et à stocker ;
  • · Les kayaks gonflables : les modèles de kayak rigide constituent les alternatifs aux kayaks rigides. Ils sont adaptés à de multiples usages. Les kayaks gonflables font partie des mieux appréciés du marché en fonction de son caractère peu encombrant et sa facilité d’utilisation. À l’aide d’une pompe, il est facile de le gonfler. Généralement, ils sont livrés avec un sac qui permet de le ranger et le porter sur le dos. En revanche, les kayaks gonflables n’ont pas un grand volume de chargement ;
  • · Les kayaks pliants : les kayaks pliants combinent robustesse et praticité. Ils sont démontables et sont constitués d’une structure en toile. Contrairement aux kayaks gonflables, les modèles pliants prennent plus de temps au montage. Cependant, ils offrent une rigidité satisfaisante. Vous pouvez les ranger aisément dans une valise après l’avoir plié.

Choix du kayak selon la forme

Le kayak est petits bateaux idéalement conçus pour les randonnées sur les plans d’eau. Il est également utilisé pour les activités sportives. La forme du kayak fait partie des nombreux critères qui justifient le choix.

Il existe des kayaks conçus avec des coques rondes, plates ou en V suivant des longueurs variées. Pour les débutants, il est conseillé un modèle polyvalent (large et plat) qui convient à des situations variées.

Par ailleurs, choisissez votre kayak en fonction de votre morphologie et de votre carrure. Une personne de petite taille pourra se sentir à l’aise dans un kayak étroit. Ce qui ne serait pas le cas avec une personne avec de longues jambes. Celle-ci devra miser sur un kayak moins étroit pouvant lui assurer le confort. De même, il vous faudra bien analyser la taille de l’hiloire. Il s’agit de l’emplacement où vous serez assis durant toute la conduite. Même si une grande hiloire est plus pratique, un modèle plus petit sera plus avantageux, car il vous protégera du froid et évitez que vous n’embarquiez une grande quantité d’eau à l’intérieur du kayak.

Choix du kayak en fonction de votre utilisation

canoe kayak

Quel que soit le type de kayak que vous envisagez d’acheter, il est primordial de baser votre choix sur l’usage qui en sera fait au final. En effet, selon la finalité certains kayaks sont plus adaptés que d’autres.

  • · Pratique sur des rivières : ici, il vous faudra un kayak d’eaux vives. Ils sont de courte taille, ils conviennent également aux torrents fougueux. Ce type de kayak est idéal pour les personnes en quête de sensations fortes ;
  • · Pour les compétitions : le kayak de course est le mieux indiqué ici, car de par sa forme étroite et son profil en V, il parvient à fendre facilement l’eau. Ce type de kayak est plus instable qu’un kayak de mer. Il est dirigé facilement à l’aide d’un gouvernail qui est quant à lui actionné avec les pieds ;
  • · Pour les séances de pêche : le kayak de pêche est indiqué pour la pratique de la pêche. Il est plus stable, large, mais court ;
  • · Longue randonnée en mer : le kayak de mer est conçu pour développer une résistance face au vent. Il est stable et offre un bon confort et une bonne réactivité qui vous permettent de tenir bon tout au long de la randonnée ;
  • · Courtes randonnées : le kayak sit-on-top est idéal dans le cas d’espèce. Il convient particulièrement aux débutants et à ceux qui souhaitent faire de courtes randonnées en bord de plage.

Choix du kayak en fonction du budget

Plusieurs facteurs influencent le prix d’un kayak. Selon le type de kayak (rigide, gonflable ou pliant) et les matériaux ayant servi à sa fabrication, le kayak peut revenir plus ou moins cher. Pour cela, il faudra tenir compte de votre niveau de maitrise et de l’usage qui en sera fait pour définir un budget.

Bon à savoir : tester le modèle que vous souhaitez acheter à la location afin de confirmer votre choix.

À présent que nous avons fait un tour d’horizon sur les différents types de kayak, nous vous présenterons ci-dessous les meilleures sélections disponibles sur le marché.

Meilleurs kayaks disponibles sur le marché

Trouver un modèle de kayak qui convient peut s’avérer difficile au regard de la grande variété disponible sur le marché. Pour vous aider, nous avons fait une sélection des 3 modèles les mieux appréciés par les utilisateurs.

Canoë gonflable Drop Stitch Haute Pression

Le canoë kayak gonflable offre 4 places vous permettant de passer de bons moments en famille ou entre amis sur l’eau. Il est conçu en dropstitch et vous permet d’obtenir une excellente stabilité et demeure cependant performant. Ce modèle de kayak vous assure un confort d’assise et de rame adéquat. De plus, il dispose de multiples zones de rangement qui vous permettent de partir en randonnée bien équipée.

Canoë Kayak Gonflable Randonnée fond haute Pression Dropstitch

De type gonflable, ce modèle de canoë kayak est fait avec une bonne sélection de matériaux : le dropstitch. Ce qui lui assure une parfaite rigidité et une excellente qualité de glisse. Grâce au tarpaulin, il bénéficie d’une bonne résistance et son séchage est rapide après une promenade en eau. Ce type de canoë kayak est adapté pour l’utilisation des débutants, leur offrant de ce fait une navigation à 2 ou 3 personnes en eaux calmes.

Canoë Kayak gonflable

Adapté pour la pratique des débutants de randonnée, ce type de canoë kayak est pratique pour la navigation en eaux calmes de 2 à 3 heures d’horloge. Il est doté d’une seule place adulte surélevée assurant un bon confort de rame. Il est stable et rassurant, car il est équipé de boudins latéraux et large plancher gonflable. Le gonflage se fait en 6 minutes avec une pompe à main double action.